Domaine François BERGERET

Grands vins de BOURGOGNE

Les vins du domaine

Les appellations en BOURGOGNE

Régionales :
Cette grande famille regroupe toutes les appellations qui portent en commun le mot BOURGOGNE dans leur dénomination.
On distingue:
        Celle qui sont produites sur l'ensemble du territoire viticole de la Bourgogne, comme par exemple l'appellation BOURGOGNE. Certaines comprennent dans leur nom une indication faisant référence au cépage de production: Bourgogne Aligoté, Bourgogne Passe-Tout-Grains, à la couleur: Bourgogne rosé, ou la méthode d'élaboration: Crémant de Bourgogne.

        Et celles dont la production est localisée à un vignoble, par exemple: Macon, Bourgogne Hautes-Cotes de Beaune, Bourgogne Cote Chalonnaise, Bourgogne Cotes d'Auxerre, ou à un village, par exemple: Bourgogne Chitry, Bourgogne Epineuil, Macon-Clessé.  

Communales (ou appellation villages):
         Bénéficiant des situations les plus favorables, un certain nombre de villages ont été reconnus pour la constance et la qualité de leur production. Ils donnent alors légalement leur nom au vin produit sur leur territoire.

Parmi les plus connus, on peut citer: Pommard, Mercurey, Gevrey-Chambertin, Meursault…
Certaines appellations, comme Chablis ou Pouilly-Fuissé sont produites sur plusieurs communes.

Premier Crus:
L'aire de production des appellations communales est divisée en de nombreuses parcelles appelées « lieux-dits »ou  « climats ». Certains climats se distinguent par la typicité et le niveau de qualité des vins qu'ils produisent et accèdent au rang de « premier cru ». Sur l'étiquette, la mention »premier cru » suivie du nom du « climat » est indiquée à la suite du nom du village. Par exemple: Gevrey-Chambertin Premier Cru Clos Saint-Jacques.

Grands  Crus:
Enfin, parmi les climats de quelques villages, certains bénéficient depuis toujours d'une haute renommée due à la très grande qualité et à l'originalité des caractères des vins qu'ils produisent. Les vins qui sont issus de ces illustres parcelles accèdent à la distinction suprême de « grand cru ». Sur l'étiquette, seul figure le nom du « climat » suivi de la mention « grand cru ». Par exemple: Chambertin Grand Cru ( appellation grand cru de la commune de Gevrey-Chambertin).

 

Bourgogne Hautes Côtes de Beaune

Catégorie : Appellation Régionale

Vignoble : VIGNOBLE DE LA CÔTE DE BEAUNE

Information : Appellation Régionale du vignoble des Hautes Côtes, en Côte-d’Or.
Communes de production : née officiellement en 1961, l’appellation s’étend en Côte-d’Or, sur 12 communes des Hautes Côtes et sur les hauteurs de 10 communes de la Côte de Beaune. En Saône-et-Loire, elle s’étend sur 4 communes des Hautes Côtes ainsi que sur les hauteurs de 3 communes de la Côte de Beaune. La ligne de partage avec les Hautes Côtes de Nuits passe à Magny-Iès-Villers.
L’appellation BOURGOGNE HAUTES CÔTES DE BEAUNE ne peut être attribuée qu’après un examen d’agrément des vins (dégustation et analyse).

Caractères des vins :
En rouge (Pinot Noir), la robe pourpre aux nuances violines rappelle la fleur de pivoine ou la profondeur de certaines roses. Le nez fruité évoque la griotte et la framboise, il évolue vers le cassis, la réglisse jusqu'au sous-bois avec souvent une touche épicée. Les Hautes Côtes de Beaune sont des vins charmeurs par leur spontanéité et leur franchise. Parfois fermes dans leur jeunesse, ils trouvent au bout de quelques années l'harmonie et l'équilibre. 
Il existe une petite production de Bourgogne rosé(ou Bourgogne Clairet) Hautes Côtes de Beaune, issu du Pinot Noir. 
En blanc (Chardonnay, très rarement Pinot Blanc ou Gris), des nuances légèrement pailles aux reflets d'or pâle. Les arômes de fleurs blanches s'associent au miel, rappelant le pain d'épices. En bouche, l'élégance est sûre, aimable, gardant la fraîcheur du cépage sans céder à l'excès de moelleux.

Situation :
« Aucune vue, aucun site, si varié, si pittoresque, si grandiose qu'il fût, n'a pu me faire oublier mon petit vallon de Bourgogne », a écrit Alexandre Dumas au sujet d'un vallon situé dans les Hautes Côtes de Beaune. Celles-ci surplombent la Côte de Beaune par l'ouest, des Maranges à Ladoix-Serrigny. À l'intérieur, se succèdent vallons et collines. Les vignes au pied de la falaise calcaire couvrent les pentes ensoleillées. Les villages accrochés aux coteaux vous accueillent dans leurs ruelles aux murs de pierres blanches. Au détour des chemins, on découvre derrière chaque monticule un nouveau paysage qui vous emplit de bonheur par son charme lumineux. 
La nature est propice à toutes les randonnées, agrémentées de dégustations offertes par les vignerons dans des caveaux typiques. Les nombreux hébergements vous feront découvrir la vie et les maisons des habitants de ce pays charmant.

Terroirs :
De 280 à 450 mètres d'altitude, le vignoble occupe les versants les mieux exposés des vallées perpendiculaires à la côte viticole, en direction de l'ouest. Le substrat est dominé, surtout au sud, par des formations marneuses. Les pentes parfois très marquées, sont fréquemment couvertes d'éboulis calcaires hérités des corniches bajociennes.

Couleur / cépage :
Vins rouges et rosés, cépage Pinot Noir.
Vins blancs, cépage Chardonnay, plus rarement Pinot Blanc ou Gris.

 

BEAUNE Les Prevolles

Catégorie : Appellation Village

Vignoble : VIGNOBLE DE LA CÔTE DE BEAUNE

Information :
Appellation Village de la Côte de Beaune; en Côte-d'Or.
Cette appellation comporte 42 climats classés en Premier Cru.
Commune de production : Beaune.
Les appellations BEAUNE et BEAUNE PREMIER CRU peuvent être suivies ou non du nom de leur climat d'origine.

Caractères des vins :
Selon l'emplacement des vignes, des nuances apparaissent : au nord de la commune, les vins sont le plus souvent intenses et puissants ; au sud, les vins sont souples et ronds. 
Rouge : une robe éclatante et vive, lumineuse, écarlate. Cette flamme annonce des arômes de fruits noirs (cassis, mûre), de fruits rouges (cerise, groseille),d'humus et de sous-bois. Truffe, cuir, épices avec l'âge. Jeune, ce vin offre au palais le charme croquant du raisin frais. Ferme, franc, plein de sève, il s'épanouit ensuite, affirmant une structure bien charpentée et parfaitement convaincante.
Blanc : la tendresse de l'or aux reflets verts. Un bouquet d'amandes, de fruits secs, de fougères et de fleurs blanches. Le miel et la cannelle sont ses notes habituelles. On le dégustera soit assez jeune sur le fruit, soit un peu plus mûr pour son gras et son moelleux.

Situation :
Image même de la Bourgogne et capitale de son vin, Beaune attire les regards du monde entier lors de la vente des vins de ses Hospices. L'hôtel-Dieu flamboyant, les caves immenses et silencieuses des maisons de négoce et les domaines vignerons reçoivent d'innombrables visiteurs. Beaune possède aussi l'un des vignobles les plus étendus de la Côte. C'est le « pinot vermeil » des ducs de Bourgogne, un vin rouge réputé depuis le haut Moyen-âge pour la jeunesse de son tempérament, plein de feu et de bouquet. Assez rares, les blancs mettent en valeur des terroirs favorables au Chardonnay. L'appellation d'origine contrôlée a été instituée dès 1936.

Terroirs :
Dans le synclinal de Volnay, le calcaire du Comblanchien disparaît en profondeur et laisse s'exprimer les calcaires rauraciens du sommet, assez pentus (sols bruns peu épais, rendzines noires provenant d'éboulis). En descendant le coteau :les marnes argoviennes sur des sols épais, blancs, gris ou jaunes, nuancés de rouge par l'oxfordien ferrugineux. Au bas du coteau : calcaires mêlés à des argiles. Exposition : de l'est à plein sud entre 220 et 300 mètres d'altitude.

Couleur / cépage :
Vins rouges; cépage Pinot Noir
Vins blancs; cépage Chardonnay


POMMARD 1er Cru Les Chanlins bas

Catégorie : Appellation Village

Vignoble : VIGNOBLE DE LA CÔTE DE BEAUNE

Information :
Appellation Village de la Côte de Beaune, en Côte-d'Or.
Commune de production : Pommard.
Cette appellation comporte 28 Premiers Crus, les plus renommés étant Les Rugiens et Les Épenots.
Les appellations POMMARD et POMMARD PREMIER CRU peuvent être suivies ou non du nom de leur climat d'origine.

Caractères des vins :
Il faut prendre garde aux idées toutes faites : la célébrité du Pommard au XIXème siècle lui vaut l'image d'un vin insistant et viril. En réalité, les terroirs, les vinifications et l'âge nuancent ce portrait pour offrir un vin riche en sensibilité. Rouge profond, rubis pourpre foncé, sa robe aux lueurs mauves rappelle le mot de Victor Hugo : « C'est le combat du jour et de la nuit ! ». Arômes de mûre, myrtille ou encore de groseille, noyau de cerise, prune mûre. Une évolution féline et sauvage n'est pas rare avec le temps. La maturité l'oriente vers le cuir, le chocolat, le poivre. Un vin à laisser un peu vieillir afin qu'il s'ouvre pleinement : texture ronde, structure délicate et affirmée, fruité en bouche, la mâche tannique prenant alors son arrondi. Riche ? Assurément.

Terroirs :
Sur la partie la moins élevée, des alluvions anciennes, puis au milieu des coteaux, les sols argilo-calcaires sont bien drainés grâce à un cailloutis de débris rocheux. En montant encore, on trouve des marnes oxfordiennes (jurassique), des sols bruns calciques et bruns calcaires. L'oxyde de fer rougit parfois la terre. Expositions au levant et au midi. Altitude : entre 250 et 330 mètres.

Couleur / cépage :
Vins rouges exclusivement, cépage Pinot Noir

 

sources: Wikipédia et BIVB

Contact


Domaine François BERGERET

15 rue Franche
21340 NOLAY

tel. +33(0)380218872
Port. +33(0)687582345


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.domaine-bergeret.com

Télécharger les informations : vCard

GPS
Latitude   46.954224°
Longitude   4.635079°